En rafraîchissant cent fois une obscurité sidérée par une explosion épiphanique d’éclats de lumière, la Cora-Hummer 7 qui commençait à se poser des questions existentielles de plus en plus douloureuses, collectionnait les interfaces permettant d’intercepter toutes les connaissances induites par prémonition.
Leur irréphénsible semence d’escargots tapissiers avait jaillis d’un appel téléphonique débridé claquant au fond du terrier à cent pieds de profondeur sous la terre noire qui n’acceptait pas ces turbulences.
La Cora-Hummer se rétablissait avant tout, en mêlant dans ses vaisseaux sanguins des résines grises de panorama post-apocalyptique aux phénomènes sismiques, préparait son grand retour en se perçant les oreilles jusqu’à faire saigner la dernière passe d’une putain encore inégalée.
Les reliefs du paysage au-dessus s’effondrèrent en prenant le firmament aux teintes organiques en otage, les reliefs du paysage enjambèrent les projets décalés de la machine mercenaire… et les principales images de son idéologie disparurent, bercées par la chaleur humide qui régnait ici ; des reliefs haletants qui avaient hacké toutes les lignes consensuelles en représentant l’intérieur d’un Soap Opera dans le souterrain de la Cora-Hummer 7.
Il y avait aussi, sur la tapisserie couverte de Pat Benatar et de Kurt Cobain, en poussant les poutres et les bûches de Noël dehors, ses larmes de plancton grelottant dans le vent silencieux, émettant des pensées mystiques assez pernicieuses, ce qui déterminait la direction fiévreuse à suivre : son domicile céleste, à savoir en haut d’une branche de saule pleureur qui piaillait sans limite, cette nidification aux origines hérissées d’épines, harnachées au punch et aux mille fléaux noirs laissés à la postérité. Postérité qui rejeta de l’urine, du sang menstruel et sa matière fécale lorsque l’étrange machine, en commerçant d’incalculables équinoxes, tenta de ranimer des fossiles matriciels de météore.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s