Autour de moi, des morfals et des chansons d’ivrogne
Adieu crapouille de cramouille ! Bonjour crapule de craquette !
Adieu les facétieux désastres, les cons ! Bonjour les prétentieux coqs ou les chapons !
Autour de moi, des cris et des gloussements artificieux
Adieu les tendancieux conseils ! Bonjour les insoucieux réveils !
Autour de moi, des fêtards funéraires, le cigare aux dents
Adieu le touche-pipi vulgaire ! Bonjour ma femme diamantifère aux regards ardents !
Autour de moi, des chefs d’oeuvre de têtes fêlées
Loin de moi, les chochottes des mêlées
Adieu, gnognote funèbre ! Aux chiottes la bite et les vertèbres !
Autour de moi, des rires sonores suspicieux
Adieu les idiotes sur les couchettes ! Bonjour la camelote des fourchettes !

Autour des pistes de la Playlist Cobain, qu’elle voit soudain scintiller sur l’épaisse moquette vert-jungle du salon, le soir tombe et se dénude avec sa logique tire-au-flanc, avec son appendice d’avilissantes complaintes, avec le tempo lent et ondulant du néant : bien trop court pour attraper sa chevelure alchimique ! Bien trop grave pour l’associer à chaque corps, à chaque intervenant, au vent froid, transsibérien des questions existentielles, mais aussi à la sibilante Bobine 26. Et ce qu’il reste sur les feuilles de papier : des grammes de pissenlit, cinquante grammes exactement, pour actionner, par strates, le feu de la Nef Basse jusqu’à ce DeepKiss de série B avorté.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s