Jour numéro un, deux et trois : en favorisant beaucoup sa reproduction, tachetée de cette lumière qui oscille en sécrétant hors de son processeur organique son liquide diesel, elle commence à m’agacer cette belle étoile sous les baobabs de Saint-Péray.
Son étrange fantaisie l’a conduit à faire fortune dans le domaine du X en crevant dès le petit matin son enveloppe babylonienne un jour de lascivité épidémique ! Son cornet de frites comme une nouvelle harmonie à étreindre entre deux sédatifs et qui s’embrase au contact du petit diable vert du Photomaton !

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s