Sous-système d’un sous-système s’écoulant le long des icebergs déstructurés comme l’Ajax WC qui joue le Scentless de Kurt, habillés comme des clowns, la piste d’atterrissage profanée, nous avions mêlé des zones opaques, bataillant contre la pluie aux lueurs de scarabée, avec des drapeaux aux étoiles endolories, des cépages perturbants d’encyclopédie enterrée à la frontière mexicaine.

Sous les poutres apparentes de la mansarde, par endroit enduit d’équinoxes dorsales, nous disparaissions progressivement pour la bonne marche de l’ensemble dont nous avions fait partie – et la polysémie des ogives téléphoniques, en passant sous l’arche du Donjon de Crussol, limitait l’extension permanente du chaos que nous avions sécrété. En maintenant la cohésion dans l’espace clos qui nous était assigné, nous avions puisé des silhouettes fiévreuses dans ce labyrinthe de chaussettes palmées.
Nous étions potentiellement remplaçable ou dispensable, déambulant la braguette grande ouverte – ouverte comme la gueule de ces pachas chevauchant les meilleures possibilités d’une autre ville, d’un autre continent ou d’une autre planète. Se rassemblant en déambulant le long de leurs Mercedes aux teintes noires rincées au gas-oil, ces gens du rallye sauvage dévoraient les kilomètres qui refoulaient alors leur vide intérieur, le balançant vainement dans le disque dur avant le décollage, le Scentless de Kurt nous fixant sur le canapé d’un air hébété.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s