Saupoudrée de poudre noire fox et d’ombres chinoises, en haut du donjon : la liquéfaction ! La liquéfaction disparue de ces corps longilignes, nerveux et racés en perpétuel mouvement dans cette glacière.

Mentalement soudée à leur version polaire : la perpicacité des machines qui ne voient que leur extérieur ; leur intérieur révolutionnaire étant généré par l’idée directrice de ces machines, presque éoliennes !

A colin-paillard, cette rangée de corps longilignes épouvantent les peuplades perdues, venues d’environnements inhospitaliers. L’halo de leur fusain aussi toxique que leur baguette en métal phagocyte leur programme d’enseignement ! Une mouche à merde liliputienne pour les suivre jusqu’au sein de leur communauté souterraine cachée sous un amas de pierres grises et de toitures pantelantes !

Enfin un emplâtre de murailles décharnées, déjà sur orbite, pour libérer leurs mystérieuses et trop vieilles batteries !

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s