Sur l’île d’Ouessant, un jour  je voudrais être, pour créer un environnement propice à l’écriture. La poésie pour entendre le vent gémir. 

L’inspiration tout en buvant un bon café le matin et fumer sa première cigarette alors que le vent ne fait que souffler… Une force ésotérique soulève les vagues, et, dans la bibliothèque, un rayon infrarouge passe en sifflant.

Voir l’océan Atlantique à travers sa fenêtre et, la nuit, le subconscient qui travaille. La journée, dans une chambre bien propre, écrire de la poésie surréaliste. Et puis s’accorder des promenades sur l’île d’Ouessant entre les séances d’écriture, en emportant une orange dans son sac à dos pour pique-niquer parmi les rochers et l’herbe folle.

Faire marcher le poêle ou la cheminée pendant l’hiver, détecter une présence dans la bibliothèque alors qu’il n’y a personne. Après un bain japonais, me reposer dans mon lit en listant toutes les provisions sur un carnet. Pour tenir un bout de temps sur l’île d’Ouessant. Attendre le lendemain matin pour voir la rosée se déposer sur chaque feuille. Un extérieur aussi à cultiver et découvrir les spécificités de l’île.

Et puis, comme un cadeau de la vie, toi qui viendrais me retrouver un hiver rugueux. Nous serions heureux de nous retrouver enfin et on fêterait ça, dans le salon, avec un bon thé en vrac ou un bon café. Tout dépend de l’heure de nos retrouvailles et puis mille autres secrets que je partagerais avec toi à Ouessant !

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s