Partant d’une excitation de nerfs téléphoniques, des pensées qui célèbrent les pluies diluviennes. Les feuilles mortes du chêne qui commencent à pourrir.

En avançant, en bringuebalant des notions mathématiques dans tous les azimuts, le téléphone qui fait fermenter les anciennes conversations ; des membranes muqueuses s’épuisent à récompenser le donneur.

Une terrible confusion douloureuse et lascive, familièrement colportée par la sève de l’arbre. Et puis, des perches, un tableau noir et des testicules qui palpitent. Un rayon de lumière écaillé qui se métamorphose en panneau publicitaire. Des nuits blanches qui luttent avec le vide et un clin d’oeil ; ici aussi, des dents blanches qui étincellent, et là, des paillettes mélangées avec les autres probabilités.

La rigueur hivernale et le côté gauche de l’écran qui organise des émeutes ; un drôle de goût organique, des petits pieds qui glissent et un galimatias aigu de salutations inversées. Des effluves indécises, des orgasmes, une bouteille de vin vide et les allées latérales du jardin.

En adaptant à leurs usages l’étrange syndrome, les Êtres en question. Ici, un moment explosif, et là, les gênes de cet essaim. Leur espace : le centre alternatif d’un cercle traversant des ruines ou des systèmes graphiques japonais. Un dégel, des miroirs au-dessus du lavabo et des entrailles pour bouillonner dans les limbes de l’oubli. Une anticipation.

Des nymphes qui s’agglutinent et leurs proies et leurs victimes. Face à la froide lumière, des fesses lisses et blanches et, enfin, des comètes fatiguées sur un matelas taché et défoncé.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s