Tout d’abord, une altitude rouge et fumeuse qui vieillit dans les yeux de la Geisha : entrainée à la dérive, cette altitude rouge et fumeuse qui se tord dans le décolleté de la geisha, n’est qu’un désir d’erreur et de dérision ; filmée par la caméra, elle ficelle, près de la hanche et dans le trou, des histoires que je laisse traîner.

Et puis, il y a des graphiques, comme seules fricatives avant l’aurore, qui étalent une progression à la Vilnius Poker. Une progression à la Vilnius Poker qui, invalide, automatise les pages du livre.

Géométriques et passives, les juxtapositions d’altitude rouge et fumeuse ralentissent ou étouffent de ridicules rivières de sang ; après de rudes épreuves en silence, leur lenteur se débat au milieu des chaînes de givre. L’altitude rouge et fumeuse allonge des questionnements édulcorés, des massacres arithmétiques qui embaument les lèvres de la Déesse de Cythère. Pour dissoudre la couleur somptueuse de l’invraisemblable,sa jupe mandarine cache les œufs de l’altitude rouge et fumeuse et leur romanesque excès.

Au-delà de nos cités mystérieuses, alors, à l’heure érudite des rois couronnés, des os pacifiques de craie magique se décomposent et l’histoire de leurs délires demeure perceptive, comme les idoles ne l’ont jamais été. Avec les rituels runiques d’une altitude dotée d’artefacts éreintés, épuisés, leurs fables se dénudent en forçant un peu le trait des charpentes osseuses !

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s