La Présence

D’abord, un chuchotement perçu comme un mystère, au coeur de la forêt magnétique, alors qu’une femme s’endort sur un toit, c’est la nuit qui creuse ses nerfs dans la pénombre ; un oeil clos, l’autre ouvert, le grammatical téléphone à côté et l’idée primaire de la jouissance et de l’extase.

Son idéal ? Un capharnaüm glacial pour cultiver de pommes de terre à même l’écume, les attributs du sujet se touchant presque, reproduisant l’air qui remue un moutonnement oriental, au-dessus du Tibet. En se reflétant, le moutonnement noircit ses larmes et son corps enduit de lissage.

A moins de trente kilomètres de là, sur le chemin paisible de la solitude quand les altérations noire de la pluie emplissent l’inouïe horizon, en défiant la voie lactée, elle s’octroie du temps libre.
Au commencement est née alors la dormeuse, la cheminée et le monde de la force comme le jaillissement d’un rêve qui s’achève en copeaux en embrouillant tous les programmes informatiques. Son rêve ? Du zinc oxydé, une palette de négations sous la huée imaginaire des hackers, un paysage de tôle ajouté par cut-up !

Le cut-up : un amalgame de distances contrariées, communicatives et presque cauchemardesques, brûlant à la lueur d’un DeepKiss de série B !
Mais les lumières, comme déjà ossifiées par tant de rêveries, commencent à dériver sans rendre ces bribes de zigzags pourtant recherchées ardemment ; des bribes de zigzags qui plongent leur célèbre contre-jour dans le monde des mathématiques.

La musique qu’elle fredonne pendant son rêve ? Une mélodie suçotée comme un bleuet, une partition taillée dans l’extase synchrone, à la place du géranium conventionnel.

Et le contenu de son futur bol de café lorsqu’elle se réveillera ? Des sensations saccadées, l’expression euphorique d’un désastre futur et ses formalités spirituelles, le balancement des girouettes et leur recueillement.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :