Les conceptions de l’acropole

Lambrissées, minérales, étreignant la largeur comme la la longueur, le fond comme la surface de sa mémoire, les conceptions de l’acropole se débattaient au milieu des mondes oniriques, douteux et solitaires. Impossible d’exprimer la force des indiens d’amérique, ces lanceurs de sorts, qui lui donnèrent naissance !

Des sortilèges latents programmant informatiquement les passerelles de cuivre, les plates-formes, où l’on raturait, comme des rendez-vous manqués, les appels manqués et les mots de passe permettant d’accèder à l’acropole.

L’unique monocle du chimpanzé sauvage mais pacifiste veillait à pallier le problème des étoiles atterissant dans l’acropole. Au sol, essayant d’échapper à la violence de la scie, le chimpanzé médium avait des mots soufflés par des déesses antiques

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :