L’oeuvre inouïe de Pierre Soulages

Si l’on colle une oreille contre le goudron de la rue, on peut entendre une mélodie étouffée. Ou même comme un murmure, comme un son micrographique ou comme un écho prisonnier de la nuit, des égouts ou encore des microflores des scènes politiques, que la Toile de Pierre Soulages, ce triptyque, fait s’agiter dans la pénombre occulte.

Et elle se déplace, cette pénombre de mélodies bipolaires, en même temps que l’eau bleue des égouts, parmi les boites de lait et les chaussures et les conserves et les cartons en dissolution, elle serpente et devient progressivement plus audible et plus claire à chaque kilomètres en suivant le courant, et au bout d’un long voyage sur l’eau javellisante, l’on arrive à sa source. De mélodie étouffée ainsi qu’en représentations spatiales, jusqu’en microcosmes noirs de mondes fécondant l’art primitif des pinceaux de Pierre Soulage, son tableau décrit la scène suivante : ici et là, l’égout fait un coude et il y a un large renfoncement où se trouve du matériel d’entretien dans des casiers en fer. Ici et là aussi, des bougies ont été disposées en cercle autour d’un monceau de déchets et de détritus grand d’au moins un mètre.

Contre ce trône en décomposition repose un homme à tête de corbeau, en costume de ville usé et trempé, il est littéralement assis dans les ordures, posant le pied contre une enceinte d’amplificateur de guitare-basse d’où s’échappe la fameuse mélodie.

Il déguste un whisky bas de gamme à même le goulot dans la pénombre étrange de l’endroit, marmonnant quelques paroles inaudibles de temps à autre et ignorant royalement les deux alligators adultes postés à ses côtés, calmes et immobiles comme de fidèles chiens de garde. Ici, les ombres portées sont fascinantes. Et fascinantes sont encore davantage ces scènes politiques que l’eau bleue, elle-aussi occulte, fait défiler et détruit à mesure qu’elles apparaissent.

A propos de l’auteur notesmat15.com

Poète surréaliste A écrit Munchkin Maldonne. L’Acropole du djihadiste : Premier et deuxième Chapitre ! Ainsi que Glapissements dans les Sapins Verts, les trois premiers chapitres. A lire et à suivre Sur https://notesmat15.com/ L’Acropole du djihadiste : Troisième Chapitre à venir prochainement !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :